Connexion

Actualités

Toutes les actualités

[Vidéo] Essai tracteur New Holland T5 - N. Hautot, éleveur : « Son faible coût d’entretien est un atout sérieux ! »

Nicolas Hautot, éleveur normand, teste pour vous le nouveau tracteur d’élevage de New Holland : le T5. La marque a mis à disposition un modèle 114 ch en version Dual Command et équipé d’un chargeur frontal. L’agriessayeur a pour mission d’évaluer les performances de l’engin et de valider qu’il répond aux besoins d’une exploitation de polyculture élevage comme annoncé. Puissance, adhérence, confort, maniabilité... tout y passe. Nicolas valide la polyvalence de l’engin à une exception : son poids plume. Reportage.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

L ancé il y a près d’un an, le New Holland T5 est un tracteur présenté par le constructeur comme l’outil incontournable des éleveurs. La rédaction a donc contacté Nicolas Hautot, chef d’exploitation agricole à Angerville-l’Orcher en Seine-Maritime. Mission acceptée : l’agriculteur se charge d’analyser l’engin sous toutes ses coutures pour vérifier s’il répond aux travaux quotidiens de l’exploitation. Le modèle fourni par le constructeur : un T5.115 équipé d’une transmission Dual Command et d’un chargeur frontal.

Après une semaine d’utilisation, le résultat est sans appel ! « Au chargeur frontal, ce T5 déménage. Je possède déjà un chargeur installé sur un tracteur de 100 ch et je dois dire que la puissance hydraulique de ce modèle est incomparable. Ça arrache ! Sans oublier la motorisation, qui me satisfait aussi et semble fournir la puissance annoncée par la marque », débute le producteur. Et d’ajouter : « Selon moi, le bémol se situe plutôt au niveau du lestage de la machine. Elle est un peu légère par rapport à la force d’arrachement du chargeur. Particulièrement si je remplis le godet entièrement ! Du coup, l’arrière du tracteur se soulève facilement. »

Un bémol côté lestage

Pour les travaux au chargeur, les masses de 200 kg fixées sur chaque roue arrière (en option) ne suffisent pas à maintenir le T5 au sol. C'est seulement après avoir ajouté un  contrepoids de 600 kg sur le relevage arrière que l'engin a retrouvé ses appuis. « Une fois lesté, c'est un plaisir de travailler avec ce tracteur », réplique l'éleveur satisfait.

Autre point faible, la suspension hydraulique du bâti de chargeur. « Incomparable avec mon Mailleux. Il n’y a pas photo ! Je pense que sur le New Holland, la taille de l’accumulateur limite la capacité d’amortissement des à-coups. Il faudrait une version plus grande », rétorque-t-il. « D’autant plus que le modèle testé ne possède aucun autre système de suspension. Ni pont avant, ni cabine suspendue. Du coup, j’aurais apprécié que celle du chargeur soit efficace ! », ajoute-t-il déçu.

Le T5.115 répond aux nouvelles exigences de la Mother Regulation, entrée en vigueur depuis le 1er janvier dernier. À l’arrière, on remarque surtout la présence d’une double ligne de freinage hydraulique. En décembre, la météo capricieuse n’a pas permis au producteur de vérifier les capacités du tracteur en termes d’adhérence. Cependant, en repoussant des tas de fumier en plaine, le jeune homme a constaté que les roues ne patinent pas et n’a pas réussi à caler le moteur de 3,4 l de cylindrée. Ce petit bolide en a sous le coude, aucun doute ! « Même en remontant des tas de fumier gorgé d’eau, impossible de le caler ! », souligne-t-il.

La boîte Dual Command maximise la puissance du moteur

Et toujours selon Nicolas, l’étagement de la boîte Dual Command est bien fait. « Quoi que je fasse, je bénéficie toujours du rapport adéquat, ce qui rehausse la sensation de puissance. La transmission, assez basique, compte trois gammes et quatre rapports. Elle est facile à prendre en main et le petit plus, c’est l’embrayage électrohydraulique. Même plus besoin de débrayer grâce à la commande disponible sur le levier de vitesse ou à gauche du volant. Un gain de temps mais surtout une réduction de la fatigue », précise l’éleveur.

Sans oublier la gestion automatique de la réactivité de l’inverseur du sens de marche. Nicolas a testé son efficacité et ne juge pas cette fonction très utile au quotidien, en particulier pour distribuer la nourriture avec sa mélangeuse.

Grande visibilité à la manutention

« En cabine, la visibilité est très bonne. Le toit ouvrant panoramique transparent y contribue beaucoup et j’estime que c’est un point fort ! Lors de la manutention des balles, plus besoin d’être couché entre le volant et le toit de la cabine pour garder à l’œil l’outil attelé au chargeur ! », raconte Nicolas, convaincu par l’engin.

Le jeune fermier confirme d’ailleurs que ce tracteur a sa place dans l’exploitation agricole, à l’exception du transport. « Le tracteur est léger et maniable, c’est agréable. Mais ce poids plume est un inconvénient pour les travaux de transport. À l’ensilage, les bennes sont de plus en plus volumineuses. À moins de gonfler les roues avec de l’eau pour l’alourdir, ce T5 est trop léger pour tracter les remorques de minimum 16 t de la Cuma. Je mettrais ma sécurité en jeu ! Je vous laisse imaginer ce qui arriverait en cas de freinage brutal », insiste l’éleveur inquiet. Et d’ajouter : « À trop vouloir gagner du poids pour réduire la consommation de carburant, le constructeur en a oublié l’essentiel ! »

T5 : un tracteur qui ne coûte pas cher à entretenir

Autre avantage : l’entretien. « Le montant de la facture est limité car inutile de remplir le réservoir d’AdBlue, le moteur n’en utilise pas pour répondre aux exigences de la norme Tier 4 final. D’ailleurs, les ingénieurs utilisent un système de dépollution passif, c’est-à-dire qui ne consomme pas de carburant pour réduire les particules émises. En outre, l’intervalle de vidange s’allonge et passe à 600 h. À souligner aussi que tous les filtres sont accessibles à l’avant du moteur. Plus besoin de se contorsionner sous la cabine pour les changer. Par rapport aux concurrents, c’est vraiment un point fort ! », conclut le féru de mécanique.


Financement CNH
Financement CNH

Crédit, Credit-Bail, Location opérationnelle, Assurances, Maintenance...



Pièces d'origine
Pièces d'origine

Les pièces d'origine New Holland font toute la différence